thumb_47393_default_news_size_5

1892 : Fondation de Liverpool FC.

1898 : Fondation à Turin de la Fédération italienne de football. Quatre équipe s'inscrivent : Genoa, FC Torinese, Internazionale Torino, Ginnastica Torino.

1920 : Le Gallois William Henry Meredith dit Billy Meredith fête sa 48ème et dernière sélection a Highbury, face à l'Angleterre. Âgé de 45 ans et 229 jours, Meredith devient l'international le plus âgé de l'Histoire du football. Convoqué à 71 reprises par les sélectionneurs gallois, il ne peut disputer que 48 matchs, ses clubs (Manchester United et Manchetser City) refusant à plusieurs reprises de le laisser évoluer en sélection.

1931 : France-Allemagne : 1-0 (csc de Münzenberg à la 15e minute). Dernière victoire franaçaise sur l'Allemagne jusqu'en 1952.

1995 : Après le match nul (1-1) au Camp Nou, le PSG  reçoit le FC Barcelone au Parc des Princes devant presque de 46 000 spectateurs venus encourager les hommes de Luis Fernandez qui peuvent accomplir un double exploit ; celui d’éliminer le Barça de Maître Cruyff et par la même accéder à une demi-finale de la Champions League. Les deux équipes ont des titulaires absents pour cette soirée européenne. En effet, du côté parisien, Ricardo (blessure) et Alain Roche (suspension) ne sont pas alignés sur la feuille de match. Sacré handicap, car ce duo défensif se connaît par cœur et évolue ensemble depuis deux saisons déjà. Dans le camp barcelonais, Cruyff devra se passer des services de Josep Guardiola (blessure), très précieux au milieu de terrain, notamment au niveau de la relance dans le jeu court. 

La première mi-temps commence par un tir de la tête de l’attaquant libérien du PSG, Georges Weah, sur la barre transversale de la cage de Carles Busquets (5e). À la demi-heure de jeu, après une action collective, David Ginola pique son ballon… sur la barre du gardien catalan. Le défenseur espagnol, Sergi Berjuan est averti à la 36e minute. Une action brésilienne : sur un centre de Valdo,  Raï reprend le ballon (de la tête) qui heurte le poteau à la 39e minute. Deux minutes plus tard, c’est Busquets qui dévie un centre de Ginola sur sa transversale ! Bref dans cette première mi-temps, les Parisiens ont opté pour un jeu offensif et aérien mais à la pause, le score est de 0-0.

15 mars 1995 VINCENT GUERIN, BUTEUR FACE AU FC BARCELONE

Dès la 46e minute, le défenseur parisien Antoine Kombouaré  est averti  d’un carton jaune. Sur un coup-franc tiré par le colosse néerlandais Ronald Koeman, c’et José Bakero qui reprend de la tête et inscrit le but libérateur pour les Catalans à la 50e minute. PSG 0 – Barcelone 1. Nadal et Partick Colleter bénéficient à leurs tours d’un carton jaune suite à une action litigieuse (54e). L’attaquant Begiristain est remplacé par le milieu José Mari (58e). Ce dernier se retrouve face à face avec Bernard Lama et tire… Le portier parisien effectue une parade et remporte son duel. Il permet ainsi à son club d’être encore dans la partie sans voir le score s’aggraver (66e). À la 72e minute, le stratège roumain de l’équipe catalane Gheorge Hagi est remplacé par le défenseur Abdelardo. Sur un corner tiré par Le Guen, Raï s’impose et marque de la tête, le but égalisateur (73e). PSG 1 – Barcelone 1. Les deux équipes se retrouvent à égalité sur l’ensemble des deux matches ! Mais dix minutes plus tard, dans l’entre jeu, Valdo passe le ballon à Vincent Guérin qui fait une conduite de balle de quelques mètres et décide de tenter sa chance par une frappe à ras de terre qui finit… dans le coin droit de la cage du portier catalan ! Avec ce splendide tir de loin, le score tourne en faveur des locaux et ne changera plus jusqu’au coup de sifflet final.  PSG 2 – Barcelone 1. Pour la demi-finale, le PSG rencontrera alors le Milan AC.