51VX7vJ2c-L

      Une biographie sur Jérôme Rothen… oui, pourquoi pas ? Enfin une demi-bio car lorsque le livre sort, le joueur est encore en activité pour quelques saisons voire même des expériences à l’étranger… Mais de ça il n’est pas question ! Car dès les premières pages, le lecteur comprend que Rothen est un impulsif, c’est un sanguin qui n’a pas la langue dans sa poche comme le confirmeront les chapitres du livre. Pour lui, spontanéité rime avec vérité ! Mais c’est surtout une des meilleures pattes gauches du championnat de France des années 2000… à la hauteur de ses réparties verbales. 

       Ses débuts en ligue 1 enfin en division 1, voire même ses années de formation, nous laissent croire que Jérôme Rothen donne une grande importance à la vie de groupe ainsi qu’à l’entraîneur. En effet, dans chacun des clubs où il a évolué, le coach a une grande importance voire même une influence chez le gaucher émotionnel. Il l’explique bien dans chacun des chapîtres consacrées à chacun d’eux… que ce soit dans l’épanouissement ou le conflit. À l’image de son caractère chambreur, il a eu la grosse tête – voire même le boulard –  il l’assume en donnant plusieurs anecdotes datant de l’époque monégasque. Quelques conflits avec Alain Perrin, Vahid Halilhodzic, Guy Lacombe… des refus de jouer blessé ou de faire que du footing en entraînement etc. les situations loquaces ne manquent pas mais généralement s’amenuisent avec le temps …ou pas !  Son amour du foot … et son pied gauche lui permettent de passer quelques obstacles qu’il aurait pu éviter avec un peu moins d’entêtement dû à son côté sanguin. En nous faisant découvrir la vie des clubs qu’il a traversés de Caen à Paris, on comprend un peu mieux son parcours et les difficultés d’un footballeur professionnel au cours d’une carrière.

      Il nous raconte de nombreuses anecdotes croustillantes qui se déroulent  souvent plus dans les arrières cours du football que dans les vestiaires ou sur le rectangle vert. Même s’il ne dévoile pas l’intégrale de chaque conflit, Rothen se livre quand même beaucoup. Le lecteur en apprend pas mal sur certains sujets auquel il n’a pas toujours accès. Notamment sur les transactions financières et les renouvellements de contrats. C’est une démarche pas évidente quand on est encore en activité mais cela fait aussi partie du métier de footballeur professionnel !

Trois confidences qui sont aussi surprenantes que quelques unes de ses passes sur son fameux côté gauche :

-  Alors que toutes les conditions de son contrat pour son transfert de Troyes à Nantes sont remplies, il y a changement de direction. Jérôme Rothen signera à… Monaco.

-  Les causeries interminables d’une heure de coach Vahid qui endorment les joueurs…

-  Même si un accord a été trouvé avec l’Olympique Lyonnais, il signe à l’arrache une prolongation de contrat pour son club de cœur, le PSG…