Liverpool a toujours été et sera toujours un grand club avec de grands joueurs : Kenny Daglish, Phil Neal, Kevin Keegan, Xabi Alonso, Steven Gerrard, Fernando Torres ou encore plus récemment James Milner, Mohamed Salah, Roberto Firmino. Et dès qu’on prononce « Liverpool », tout de suite nous viennent à l’esprit deux choses : les Beatles et l’ambiance du stade d’Anfield : écharpes rouges et blanches tendues avec l’hymne célèbre « You’ll Never Walk Alone » résonnant dans tout le stade et chanté par les supporters des Reds avant et après le match.

youll-never-walk-alone_x3y026ah0h4q1slp3oy33fqq7

     La Champions League : LA compétition la plus attendue chaque saison. Tous les grands clubs d’Europe s’affrontent et généralement niveau buts, on se régale. Et parfois, pas besoin d’attendre les huitièmes ou les quarts de finale pour voir des chefs-d’œuvre. La preuve ici : phase de groupe C, Liverpool, tenant du titre, accueille Galatasaray. Dans le même groupe, il y a les Girondins de Bordeaux et le PSV Eindhoven. Toutes les équipes ont le même nombre de point (1) pour cause des deux 0-0 lors de la première journée (pourtant on est en Champions League, pas en Ligue 1, bizarre tout ça). Bref, revenons au match ! A la pause, les joueurs de Rafaël Benitez mènent 2 à 0 grâce Luis Garcia et à son attaquant qui va réaliser un doublé peu temps après le retour des vestiaires.

     Arrive donc la 52ème minute : sur le côté droit près de la ligne de touche, Steve Finnan arrive à se débarrasser de Hakan Şükür, en se retournant dans le sens du but. A peine retourné, le défenseur turc de Galatasay, Orhan Ak, se précipite sur le porteur du ballon mais le défenseur de Liverpool réalise un magnifique grand pont pour éliminer son adversaire. Puis sans lever la tête, il centre au point de pénalty. Se situant entre deux joueurs de Liverpool, le défenseur de Galatasaray, Rigobert Song perd ses repères. Il doit prendre un choix : être au marquage du futur buteur ou de Luis Garcia. Il décide donc de marquer le second joueur qui avait fait un appel dans la surface. Malheureusement, le défenseur camerounais se rend compte que le centre n’était pas destiné au milieu des Reds mais plutôt au futur buteur se trouvant derrière lui, démarqué. Essayant de revenir sur ce dernier, il voit la balle passer au dessus de lui. L’attaquant de Liverpool, mesurant 2,01 mètres, réalise un magnifique ciseau qui vient faire trembler les filets de Faryd Camilo Mondragόn, scotché sur place, et permet aux Reds de mener 3-0. Vous l’avez sûrement reconnu à sa taille, Peter Crouch inscrit donc un doublé dans ce match. L’attaquant anglais, jouant à Stock City actuellement, célèbre son but en embrassant le public avec ses mains et est félicité par son capitaine Steven Gerrard ainsi que le reste de son équipe. Ce but est tellement magnifique que Luis Garcia se prend la tête à deux mains et n’en croit pas ses yeux.

    Après ce but splendide, Liverpool avait l’obligation de tenir 40 minutes pour ne pas perdre le match (attention, tout est possible dans le football !). Malgré les deux buts de l’attaquant turc, Ümit Karan (59ème et 65ème), entré à la mi-temps, Liverpool gagne le match sur le score de 3 à 2 et se retrouve à égalité de points avec le PSV (victoire 1-0 contre Bordeaux).

 

Peter CROUCH : attaquant de Liverpool entre 2005 et 2008, il dispute 134 matches pour 42 buts toutes compétitions confondues. Il décroche deux trophées avec Liverpool en 2006 : la Coupe d’Angleterre et le Community Shield.

     Pour visualiser le but, cliquez ici.