Quel plaisir d’avoir vu jouer ce joueur sous les couleurs de Manchester United ! Quel plaisir d’avoir vu une des meilleures équipes d’Europe entraînée par Sir Alex Ferguson ! Ca, c’était du United ! Van der Sar, Vidic, Scholes, Carrick, Nani, Giggs, Hernandez, Tévez, Berbatov… Ce n’est pas le United de Moyes, Van Gaal ou Mourinho. Non, là c’était du solide ! C’était le Man U qui écrasait la Premier League depuis une dizaine d’années. Nous voilà début février 2011, et United affronte son voisin City.

manchester-1-of-6

Manchester United est en tête du classement de Premier League avec 54 points (15 victoires, 9 nuls et 1 défaite) pour un total de 55 buts (meilleure attaque) contre 24 encaissés. De leur côté, les Citizens occupent la troisième place avec 49 points mais aussi un match de plus. Ils totalisent 14 victoires, 7 nuls et 5 revers pour 42 buts marqués et 22 encaissés (meilleure défense avec celle de Chelsea). Hormis la côte de popularité des RedDevils dans la ville de Manchester, cette rencontre s'annonce aussi très importante dans la course au titre de champion : les hommes de Sir Alex Ferguson ont la possibilité de distancer un peu plus leurs rivaux du jour, 3ème à 5 points d’United.

A la pause, le portugais Nani permet à ses coéquipiers de mener 1 à 0 (41ème minute). Peu après l’heure de jeu, City égalise grâce Silva prenant à contre-pied Van der Sar. Les occasions s’enchaînent de part et d’autre et dans quelques secondes, Old Trafford assistera à l’un des plus beaux buts du derby mancunien. 77ème minute : Paul Scholes récupère le ballon dans la moitié de terrain des Skyblues : entouré de quatre Citizens, il trouve parfaitement Nani à droite de la surface. Le portugais fixe Zabaleta et centre dans la surface pour celui que la plupart des personnes surnommait le bulldog anglais. Ce dernier ralenti sa course, décolle et lâche un énorme retourné acrobatique qui fait trembler les filets de Joe Hart et les tribunes du Théâtre des Rêves. Magnifique ! L’attaquant anglais donne l’avantage à son équipe : 2-1. Il part courrir pour célébrer son but au corner mais s’arrête immédiatement, tend les bras et lève la tête : une célébration digne d’Éric Cantona. Mais ce n’est pas Éric qui a réalisé ce retourné mais bel et bien Wayne Rooney. C’est sûrement le plus beau but de sa carrière. Quelle merveille ! Tout le monde s'en souvient encore où il était quand cela s’est passé : peut-être au cinéma, dans un magasin, chez des amis ou bien même sur un terrain de foot. Durant les minutes qui suivent ce but, les hommes de Mancini poussent et essayent d’égaliser tant bien que mal mais United ne faiblira pas et remportera ce match de haute intensité en laissant Manchester City à 8 longueurs.

 

WAYNE ROONEY : joueur de Manchester United de 2004 à 2017, il dispute 491 matches et inscrit 222 buts toutes compétitions confondues. Il remporte son premier trophée avec United en 2006 (Coupe de la Ligue appelée maintenant Carabao Cup). En 2007, il est champion d’Angleterre. L’année suivante, il est vainqueur du Mondial des clubs, de la Champions League et de la Premier League. En 2009, il est pour la troisième fois champion d’Angleterre. Il soulève la Coupe de la Ligue et le Charity Shield en 2010. Ce dernier trophée est de nouveau soulevé par Rooney et ses coéquipiers en 2011, tout comme la Premier League. En 2013, il est de nouveau champion d’Angleterre. Puis s’en suit trois saisons sans trophée jusqu’en 2016, où il remporte la Coupe d’Angleterre et le Charity Shield. Enfin 2017 est l’année d’un seul trophée : l’Europa League.