C’est dans le stade de San Lãzaro qu’a lieu ce match de la 7e journée de la Primera Divisiòn en 19... Niet, Nada ! Pas de précision de la décennie et encore moins de l’année où ce buteur a explosé sur la planète football depuis qu’il joue dans son nouveau club. En tout cas, la première fois que ce but a été télévisé en France, c’était dans L’Equipe du dimanche. Et le lendemain dans les cours de récré, devant la machine à café ou à la cantine....et même au bistrot, tous les footeux en parlaient et pas seulement pour la performance de l’action mais aussi pour l âge du buteur… qui renouvellera ce genre de but plusieurs fois dans sa carrière.

 

3a74b76490a64a2cd65d43ae205b9cb3

 

     36e minute du match, c’est à ce moment là qu’on vu un but inoubliable. L’action commence dans le camp de son équipe, au niveau du rond central. Le ballon est en jeu et deux joueurs de l’équipe adverse ne pouvant freiner leur élan, se percutent entre eux. Lui, esquive le choc et en profite pour récupérer le ballon (au niveau de la zone médiane) après avoir évité une charge du n°24, Saïd Chiba, et dribblé celui-ci. Malgré un marquage serré de ce même adversaire qui lui retient le maillot et le relâche aussitôt, le futur buteur continue sa conduite de balle. Il exécute en pleine course un double contact. Avec la semelle du pied droit sur le ballon il marque un très léger temps d’arrêt et repart de suite vers l’avant avec un contrôle du pied gauche, alors que ses deux poursuivants ont du mal à réagir aussi rapidement. C’est au tour du n°14 de s’opposer à cet attaquant hors norme mais quelques foulées plus tard, il est déjà loin. A l’entrée de la surface, légèrement sur la gauche, un autre partenaire se joint à José Ramon pour stopper ce puissant barcelonais qui vient d’effectuer un contre pied inattendu lui permettant en trois foulées d’éliminer deux adversaires. En esquivant les 2 joueurs de Compostelle, le numéro 9 barcelonais pousse son ballon un peu trop loin sur la droite et tente dans un dernier geste, un tir du pied droit (à deux mètres du point de pénalty), en bout  de course avant de tomber dans son élan. Le gardien Fernando sort de sa zone des 5,50 mètres mais il est trop court et le ballon passe à ras de terre à sa droite et fini au fond des filets….Gooaaal !!!!

     Ce genre de but, le futur ballon d’or en mettra quelques autres sous le maillot du club catalan ou intériste. Mais celui-ci reste dans la mémoire collective car il était inattendu sur la planète football. Entre cassage de reins et bip bip...mon coeur balance. On peut même parler d’un but phénoménal…rien de plus normal pour Ronaldo qui deviendra en Italie il fenomeno…

    RONALDO au FC Barcelone seulement la saison 1996-1997. Il marque 47 buts en 49 matches. Il remporte la Supercoupe d’Espagne, la Coupe d’Espagne et la Coupe des vainqueurs de Coupe. Il est Meilleur buteur du Championnat d’Espagne (Pichichi) avec 34 buts en 37 matches. Il reçoit le prix Don Balon. Il est élu Soulier d’or et remporte le Ballon d’or cette saison là.