22 janvier 2002 DANNY MURPHY2002 : Manchester United – Liverpool FC. Ce match de Premier League – de la 33e journée – était prévu pour le lundi 1er avril mais il a été avancé à un mardi de janvier ! Il se déroule donc entre la 23e et 24e  journée, calendrier de Champions League oblige. En effet, en prévision d’une participation possible de ses deux clubs encore en course pour une qualification aux quarts de finale aller de la Ligue des champions, la ligue anglaise a décidé d’avancer cette rencontre entre les deux équipes « européennes ». Au moment du coup d’envoi du match, Manchester est leader au classement et Liverpool est classé cinquième. À la mi-décembre, les rôles étaient inversés. Liverpool était en tête du classement tandis qu’United s’accrochait à une surprenante neuvième place. Mais depuis, le club mancunien a enchaîné neuf victoires en neuf matches contre seulement une victoire pour le club de la Mersey. L’opération médicale imprévue de leur coach  français Gérard Houiller, la blessure de leur attaquant Emile Heskey et le transfert de l’attaquant Robbie Fowler à Leeds United en décembre ont entraîné les  « Reds »  dans une situation délicate lors des mois de décembre et de janvier.

Ils ont près de 68 000 personnes à s’être déplacés à Old Trafford voir cette affiche entre les « Reds Devils » et les « Reds Scousers Merseysiders» alias les « Reds ». Si Alex Ferguson est sur le banc de Manchester à donner ses consignes, Ce n’est pas Houiller mais son assistant Phil Thompson qui coache les joueurs de Liverpool depuis le mois d’octobre. Les deux équipes se montrent prudentes en première mi-temps avec peu d’occasions dangereuses. Avec principalement une frappe de l’ailier gallois Ryan Giggs pour les locaux ou encore un tir croisé du nouveau Ballon d’or Michael Owen qui passe à ras du poteau du gardien de but de Manchester, Fabien Barthez. La seconde mi-temps est faveur des visiteurs. C’est pourtant le milieu de terrain, Paul Scholes, qui d’une frappe sèche et lointaine oblige le gardien polonais des « Reds » Jerzy Dudek à dégager des deux poings sans prendre de risque. À la 77e minute, Owen laisse sa place à l’attaquant français Nicolas Anelka. Un peu après, Liverpool a plusieurs occasions d’ouvrir le score notamment sur un tir de la nouvelle recrue offensive, Anelka mais Barthez ferme bien l’angle et repousse bien le ballon en corner. Encore quelques instants plus tard, suite à un corner, le défenseur norvégien John Arne Riise tire de vingt mètres une frappe puissante que Barthez dévie des deux poings à nouveau. C’est le milieu de terrain des « Scousers » Danny Murphy qui lobe Barthez malgré une intervention du défenseur central des « Reds », le Français Laurent Blanc. Ce but est la conclusion d’une passe merveilleuse de 30 mètres du capitaine milieu de terrain Steven Gerrard à la 85e minute. Quelques minutes après, sur une attaque des « Reds Devils », Giggs voit sa tête smashée repoussée au dernier moment par Dudek. Score final Manchester – Liverpool : 0 – 1. Comme la saison précédente, Murphy a marqué sur le terrain des Mancuniens. C’est la cinquième victoire consécutive de Liverpool contre Manchester à Old Trafford. Au classement final, après 38 journées, Manchester finira 3e derrière Liverpool, dauphin d’Arsenal.