20 novembre 1991 RANCE ISLANDE1991 : Dernier match de qualification pour le Championnat d’Europe des Nations entre l’équipe de France et l’équipe d’Islande. Toujours au Parc des Princes. La sélection de Michel Platini va essayer de  faire le Grand Chelem pendant ces éliminatoires. Elle compte 7 victoires en 7 matches.  Le capitaine et défenseur des Tricolores, Manuel Amoros (OM) égalise le record de sélections de Maxime Bossis (76).  Juste avant la mi-temps (42e),  l’ailier parisien Christian Pérez (15 sélections) centre le ballon pour un autre parisien Amara Simba (attaquant, 2 sélections) qui le reprend comme il vient, de volée. Au retour de la pause, le stoppeur  Bernard Casoni (OM, 20 sélections) est remplacé par son collègue marseillais Basile Boli (31 sélections).  59e minute, l’attaquant nîmois – pour quelques semaines encore - Éric Cantona (20 sélections) marque un but de la tête suite à un coup franc du milieu défensif Didier Deschamps (OM, 17 sélections). Un une-deux dans la surface de réparation entre Simba et Cantona, ce dernier inscrit un second but à la 68e minute. Le sélectionneur en profite pour remplacer le cannois Luis Fernandez (53 sélections) par le marseillais Jean-Philippe Durand (16 sélections). Du poste pour poste au milieu de terrain. À la 71e minute, l’équipe d’Islande inscrit un but grâce à Sverrisson Eyjölfur, le milieu de terrain du VfB Stuttgart. Au coup de sifflet final, France 3 Islande 1, les 27 381 spectateurs du Parc applaudissent devant ce record établi de 8 victoires en 8 matches de qualification et de 19 matches consécutifs sans défaite. Ils donnent rendez-vous aux Bleus pour un Euro qui leur tend les bras…

 

20 novembre 1996 WEAH-COSTA

1996 : Ligue des Champions, Groupe D, 5e journée. Le FC Porto reçoit Milan AC au stade Das Antas devant 50 000 spectateurs.  Porto domine son groupe avec 4 victoires en 4 matches. Les italiens sont deuxième  avec  2  victoires. Les deux clubs scandinaves, Rosenborg Trondheim et IFK Goteborg sont à l’affut avec 1 victoire chacun. Le match aller – victoire de Porto 3-2 - a été très tendu avec  5 cartons jaunes pour les portugais et 2 du côté italiens. Le match commence fort puisqu’à la 2e et 4e minute, les milieux de terrain français Marcel Dessailly et italiens Stefano Eranio sont avertis.   À la 56e minute, le milieu défensif néerlandais du Milan AC, Edgar Davids, ouvre la marque pour les Lombards. À la 66e minute, l’ailier gauche portugais, Antonio Folha, remplace le milieu de terrain Bino. Sergio Conceiçao (67e) et  l’attaquant brésilien Mario Jardel (70e) ont un carton jaune à leur tour.  Jardel  était entré un quart d’heure avant (54e), à la place du milieu gauche yougoslave Ljubinko  Drulovic. L’attaquant brésilien de Porto, Edmilson, égalise à la 71e minute. L’attaquant italien Marco Simone remplace Roberto Baggio (79e). Massimo Ambrosisni (milieu de terrain) remplace Dessailly (81e).  L’autre attaquant brésilien du club Lisboète, Artur, laisse sa place à Joao Manuel Pinto à la 83e minute afin de conserver le score du match nul. À quelques minutes de la fin de la rencontre (88e), Eranio est remplacé par  l’attaquant français Christophe Dugarry.  Score final 1-1 entre Porto et Milan. Mais c’est dans les couloirs du stade, au moment de rejoindre les vestiaires que l’inattendu se produit. L’avant-centre libérien du club italien, Geroge Weah assène un coup de tête au défenseur central portugais Jorge Costa…et lui casse le nez. Malgré les fautes commises sur le libérien et  les insultes racistes dont il fût l’objet par Costa, la sanction de l’UEFA sera de 6 matches de suspension à l’encontre de Weah !