19 novembre 1969 PELÉ 1 000 BUTS1969 : Santos-Vasco de Gama 2-1. Devant plus de 80 000 spectateurs au stade du Maracanã, Pelé inscrit son … 1 000e but ! Les joueurs de Santos jouent en blanc.  C’est  un pénalty à la 78e minute que Pelé va inscrire et ainsi  battre le gardien argentin du Vasco de Gama, Edgardo Andrada. Sous les encouragements du public malgré les intimidations et les discussions des adversaires envers l’arbitre, celui-ci tire tranquillement d’un plat du pied (droit). Bien sûr il y a envahissement du terrain, on porte le joueur qui soulève son ballon comme un trophée. Des interviews sont organisées à même le terrain par la foule de journalistes qui l’entourent. Pelé fait même un tour de terrain vêtu d’un maillot avec inscrit 1 000 dans le dos. Le match pourra reprendre une vingtaine de minutes plus tard.

 

1986 : En match de qualification pour le Championnat d’Europe des Nations, la République démocratique allemande (RDA) reçoit la France à Leipzig au Zentralstadion avec 54 578 venus encourager les allemands de l’Est. L’équipe de France bâtie par le sélectionneur Henri Michel est ultra défensive. En effet, avec son capitaine turinois Michel Platini (71capes) et les attaquants toulousains Yannick Stopyra (26 capes) et marseillais Jean-Pierre Papin (8 capes), la sélection française ne compte que trois joueurs à vocation offensive. Donc rien d’extraordinaire au score final de ce match de 0-0.

 

19 novembre 1988 YOUGOSLAVIE LOGO

1988 : À Belgrade au Stadion JNA, l’équipe de la Yougoslavie et l’équipe de France se rencontrent dans un match comptant pour les éliminatoires de la Coupe de monde. Devant 7 489 spectateurs. C’est le premier match de Michel Platini en tant que sélectionneur après le licenciement de son prédécesseur, Henri Michel. Bel imbroglio que cette passation de pouvoir, le football français règle ses affaires en interne comme souvent… Avec ses 58 sélections, Manuel Amoros (arrière droit, OM) est capitaine de l’équipe de France. Alain Roche, défenseur central aux Girondins de Bordeaux fête sa première sélection, aux côtés de Basile Boli (AJ Auxerre, 16 sélections) et Sylvain Kastendeuch (FC Metz, 8 sélections). Christian Perez, le nouvel ailier du PSG fait ses premiers pas sous les Bleus  en compagnie de Stéphane Paille (FC Sochaux-Montbéliard, 5 sélections) et Jean-Marc Ferreri (AJ Auxerre, 27 sélections). À la 3e minute, Perez inscrit un but sur un lob. Le match est bien engagé du côté Français. Mais le défenseur central du Partizan de Belgrad Pedrag Spasić égalise avant le quart d’heure de jeu (11e). Face à une sélection comportant les milieux offensifs Safet Susic (PSG), Dragan Stojković (Étoile rouge de Belgrade), Mehmed Baždarević (FC Sochaux), le remplaçant Dejean Savicevic (Étoile rouge de Belgrade) … le 1-1 à la pause est un résultat prometteur. Avec seulement ses trois joueurs offensifs arrive quand même à marquer un deuxième but par l’intermédiaire du néo marseillais Franck Sauzée (4 sélections). Mais voilà que l’équipe de France se fait rattraper  à un quart d’heure de la fin du temps règlementaire. C’est Susic qui donne l’avantage à son équipe (76e). Puis quelques minutes plus tard, Stojkovic inscrit le 3e et dernier but yougoslave (82e). Yougoslavie-France 3-1.