1967 : Le 29e Championnat Sud-américain a lieu en Uruguay à Montevideo. Parmi les six équipes qualifiées, lors de la dernière journée c’est l’Argentine – premier –  qui rencontre l’Uruguay – deuxième - pour le classement final. Ils sont 65 000 spectateurs à être venus voir les deux frères ennemis du continent. En effet, ces deux nations sont loin devant les autres au palmarès de cette compétition continentale. L’Argentine a déjà remporté le trophée à douze reprises alors que l’Uruguay ne l’a soulevé que dix fois. Mais « la Celeste » a l’avantage d’évoluer à domicile et le public l’encourage sans cesse. L’attaquant Pedro Rocha du CA Peñarol est le sauveur du match pour les Uruguayens. Il marque à la 74e minute et permet aux locaux de l’emporter 1 à 0 contre des Argentins vexés et énervés de voir la victoire leur échapper à un peu plus d’un quart d’heure de la fin du temps règlementaire. L’Uruguay remporte ainsi son 11e titre continental avec la meilleure attaque et la meilleure défense de la compétition. L’attaquant argentin Luis Artime finit meilleur buteur avec 5 réalisations.

2 février 1967 URUGUAY

 

 

1994 : Supercoupe d’Europe. Le Milan AC, finaliste malheureux de la Coupe des clubs champions, remplace l’Olympique de Marseille, vainqueur de l’édition 1993. Le club marseillais étant suspendu par l’UEFA suite au procès VA-OM et les chefs d’inculpations dont est sujet le club phocéen. Parme, par contre, est bien le détenteur de la Coupe vainqueurs des coupes de la saison précédente – gagnée contre les belges du Royal Antwerp FC.

2 février 1994 CRIPPA

Après l’avoir emporté 1 à 0 chez les Parmesans de Nevio Scala  – trois semaines plus tôt – les Milanais de Fabio Capello pensent que ce match retour est une formalité … D’ailleurs ils ne sont que 24 074 spectateurs à s’être déplacés pour encourager les Rossoneri au célèbre stade San Siro. Mais à la surprise générale, le défenseur argentin Roberto Sensini inscrit un but à la 23e minute pour les visiteurs. À la fin du temps règlementaire, Parme mène 1 à 0 face au Milan. Il y a donc les prolongations … qui tournent en faveur des Parmesans suite à un but du milieu de terrain Massimo Crippa. Malgré l’attaquant  français Jean-Pierre Papin et son partenaire italien Daniele Massaro, les Milanais n’arrivent pas à marquer. Score final Milan AC – Parme : 0-2 et Parme remporte cette Supercoupe d’Europe entre clubs transalpins.