1928 : Une nouvelle fois, l’Ecosse, le Pays de Galles, l’Irlande et l’Angleterre, quittent la FIFA avant de la réintégrer en 1946.

1931 : Les décisions d’un arbitre peuvent changer le scénario d’un match voir l’Histoire d’un club. C’est le cas le 27 mai 1931 lors du match entre Valenciennes et Grenoble. L’homme en noir, M. Lequesne accorde un but à Lubiato, joueur du VA, alors que le ballon est passé dans le petit filet. Un but fantôme qui envoie Grenoble en D2.

1932 : La FIFA ordonne l’impossibilité pour un international « étranger » de jouer dans deux sélections de deux pays différents.

1991 : Canal + rachète le PSG. Le PSG entre dans une nouvelle dimension avec cette acquisition : la gestion ne sera plus approximative comme les années précédentes mais bien plus sérieuse, gérée par des responsables de Canal +. 30 millions de francs dépensés pour cet achat : le PSG change d’image et assure un avenir plus serein et plus optimiste avec comme président Pierre Lescure et Michel Denisot dans le rôle du vice-président.

d-201910-one-page-nantes-champion24

1995 : Le FC Nantes est sacré champion de France pour la septième fois de son Histoire avec au total une seule défaite dans la saison (lors d’un match à l’extérieur à la 33e journée, face à Strasbourg, 2-0). Les Canaris terminent la saison 1994-1995 avec dix points d’avance sur son dauphin lyonnais. Tout au long de la saison, les joueurs de Jean-Claude Suaudeau ont développé un jeu collectif efficace mais surtout spectaculaire pour tous les fanatiques du ballon rond. Au total, 71 buts marqués pour 34 encaissés. En plus d’être la meilleur attaque et la meilleure défense du championnat, Nantes compte dans son effectif le meilleur buteur de la saison de D1 avec 22 buts : Loko. Ce sacre a permis de voir éclore de nombreux joueurs talentueux tels que Christian Karembeu, Patrice Loko et Japhet N’Doram, Nicolas Ouedec ou bien encore Reynald Pedros. Mais malheureusement pour les Canaris, à peine le titre en poche que deux joueurs majeurs annoncent leur départ : Karembeu pour la Sampdoria de Gênes et Loko pour le PSG. Mais ce Nantes 95 restera à jamais gravé dans l’Histoire du football français car il récompense un énorme travail de préparation tactique et une philosophie de jeu de « Coco » Suaudeau.