10 avril 1974 BAGARRE ENTRE CELTIC ET ATLÉTICO1974 : Pour cette demi-finale aller de la Coupe des clubs champions, le Celtic Glasgow reçoit l’équipe de l’Atlético de Madrid au Celtic Park devant plus de 72 000 spectateurs. Ce match reste dans les annales du Football, non pas pour la performance sportive des deux équipes mais plutôt par le nombre d’avertissements reçus par les joueurs ibériques.

 Le Celtic est entraîné par le légendaire Jock Stein, champion de la compétition en 1967. Il ne reste que deux joueurs de cette épopée dans l’équipe écossaise de cette demi-finale. À savoir, le défenseur Billy McNeill et le petit ailier droit formé au club Jimmy Johnstone, figure emblématique du Celtic. Mais certains joueurs de la Quality Street Gang – QSG – participent aussi à ce match : le milieu David Haye, le défenseur McCluskey et surtout l’attaquant Kenny Daglish. Si l’équipe locale est belle à voir jouer, il n’en va pas de même de l’équipe visiteuse. L’Atlético est entraîné par l’Argentin Juan Carlos Lorenzo (sélectionneur de l’Albiceleste pendant la Coupe du monde 1962 et 1966).

Le premier carton jaune est destiné au défenseur espagnol Iselin Ovejero à la 12e minute. L’attaquant Dixie Dean à la 15e minute, le seul avertissement écossais du match. Car s’en suivra une déferlée  de cartons jaunes et rouges pour l’Atlético entre la 20e et la 83e minute. Le défenseur Eusebio Bejarano, le milieu Adelardo Rodriguez et l’attaquant José Garate ont réussi « l’exploit » de finir la rencontre sans être avertis. Les Argentins du club espagnol, l’attaquant Rubén Ayala (55e) et le défenseur Rubén Diaz (56e) ont été expulsé suite à deux cartons jaunes dans cette rencontre. Les remplaçants du club visiteur ne sont pas en reste. En effet, le milieu de terrain Alberto Fernandez, entré en cours de jeu (70e) - à la place d’Irureta, déjà averti à la 55e – reçut un carton jaune huit minutes plus tard. Le défenseur Quique remplace Grate à la 65e minute, il est averti d’un premier carton jaune quelques minutes plus tard puis d’un second qui se transforme en rouge à la 83e minute. Au total, un joueur écossais et sept joueurs espagnols ont été sanctionnés d’un carton jaune. Mais surtout, trois joueurs espagnols sont expulsés et ne pourront disputer la demi-finale retour et peut-être aussi la finale. Les animosités ont continué après le coup de sifflet final dans le tunnel menant aux vestiaires, notamment une nouvelle agression sur Jimmy Johnstone ! Au cas où... le score final entre les daux équipes est de 0-0. Le match retour sera remporté par l’Atlético 2-0, le club disputera la finale contre le Bayern Munich.