18 janvier 19861986 : Pour la 27e journée de Division 1, l’AS Monaco (6e) reçoit les Girondins de Bordeaux (3e) au Stade Louis II devant 9 000 spectateurs. C’est un match classique de haut de tableau … avec deux particularités. D’abord, neuf buts sont marqués lors de cette rencontre ce qui n’est pas commun dans le championnat de France. Ensuite, les neufs buts sont inscrits par la même équipe ! Il s’agit bien d’un score de 9-0… pour les monégasques ! Malgré un classement général en leur défaveur, les joueurs de la Principauté ne se laissent pas intimider et sont bien décidés en rattraper leur retard sur les Girondins.

Le milieu de terrain monégasque – prêté par Bastia – Félix Lacuesta marque d’un tir croisé  du pied gauche à l’intérieur de la surface bordelaise. Le gardien Dominique Dropsy étant masqué, par ses propres défenseurs, ne peut réagir. Dès la 1e minute de jeu, l’équipe d’Aimé Jacquet encaisse déjà un but. Monaco 1 – Bordeaux 0. Depuis quelques minutes, Monaco impose son jeu collectif et avec des occasions nettes comme ce slalom dans la surface de l’attaquant ivoirien Youssouf Fofana qui passe le ballon en retrait au milieu offensif – un des membres du carré magique – Bernard Genghini. Ce dernier voit sa frappe du pied gauche stoppé par Dropsy. À la 28e minute, sur l’aile gauche, suite à une percée du numéro 8 rouge et blanc, Daniel Bravo qui passe la balle à Genghini, qui en pleine course décoche un tir du pied gauche et but ! Monaco 2 – Bordeaux 0. À la mi-temps, les deux équipes rejoignent le vestiaire sur le score de 2-0.

La seconde période commencent comme la première c'est-à-dire par un but en faveur des Monégasques dès la première occasion (46e). Les Bordelais sont (sur)pris à froid de nouveau. Sauf que cette fois le buteur est bordelais. C’est le défenseur Jean-Christophe Thouvenel qui marque contre son camp en voulant intercepter un centre adverse. Monaco 3 – Bordeaux 0. Ce samedi soir s’annonce long et pénible pour le capitaine Alain Giresse et sa bande. Quelques minutes plus tard, Genghini marque à nouveau mais cette fois d’une tête au premier poteau (52e). Monaco 4 – Bordeaux 0. Suite à un corner, Genghini, encore lui, reprend la balle avec un tir à ras de terre qui finit au fond des filets de Dropsy (60e). Monaco 5 – Bordeaux 0.  Les moindres tentatives offensives des Bordelais sont vite mis en échec par les Monégasques. C’est clair que le match ne se joue que dans un seul sens. À la 70e minute, sur l’aile gauche, Bravo grâce à un contrôle extérieur-pied droit se débarrasse de Thouvenel et enchaîne d’un tir du pied droit… et but ! Monaco 6 – Bordeaux 0. À peine le temps de s’en remettre que les assauts rouges et blancs reprennent de plus belle. Sur une échappée de Bravo, côté gauche, les défenseurs Alain Roche et Patrick Batistton ne peuvent intervenir. Bravo centre en direction de Genghini qui n’a plus qu’à faire une tête plongeant dans le but vide, Dropsy étant sorti au devant de Bravo (73e). Monaco 7 – Bordeaux 0. Les Bordelais ne font plus de pressing. À la 76e minute, l’attaquant monégasque Philippe Anziani inscrit un but en surgissant devant Thouvenel sur une passe du milieu de terrain Frédéric Christen. Monaco 8 – Bordeaux 0. Sur une passe de Lacuesta, en pleine course, Bravo inscrit son deuxième but en battant Dropsy qui est sorti de ses cages en espérant réduire l’angle de tir de son adversaire. Monaco 9 – Bordeaux 0. 

Ce sera le score final inscrit au tableau d’affichage. Devant le collectif et la réussite monégasque, les Bordelais ont été dépassés par les évènements de la soirée. Genghini inscrit un quadruplé ce soir-là. Après ce match, Bordeaux conserve sa 3e place et Monaco remonte à la 4e place au classement. On aurait pu croire à un retour des joueurs de la Principauté pour la lutte au podium mais il n’en fût rien. Alors qu’il reste onze journées de championnat à disputer, Monaco ne gagnera que deux matches pour cinq défaites et cinq nuls. Si les Girondins finissent bien à la 3e place du championnat, les monégasques atteindront une décevante 9e place à la surprise générale, surtout après une prestation record de cette 27e journée.