25 décembre 1925 ARGENTINA SUD-AMERICANO1925 : Ce dernier match de la neuvième édition du Championnat Sud-Américain – en Argentine, Buenos-Aires –  va  décider du vainqueur du tournoi. Les trois équipes participantes sont Argentine, Brésil et Paraguay. C’est l’édition où il y aura le moins d’équipes de toute l’Histoire de cette épreuve. Chaque nation rencontre deux fois ses adversaires. Argentine – Brésil est l’affiche et le match de clôture du tournoi. L’Argentine (pays organisateur) est première avec trois victoires et le Brésil est deuxième avec deux victoires pour le même nombre de matches (3).  La rencontre est suivie par presque 20 000 spectateurs. À la 27e minute, Arthur Friedenreich – grand  attaquant de Paulistano et surtout vedette du Brésil – ouvre le score devant un public surpris. D’autant que Nilo, évoluant à Fluminense, double la marque quelques minutes plus tard aux alentours de la demi-heure de jeu devant des supporters argentins de plus en plus inquiets. L’ambiance esta lors tendue sur l pelouse avec des insultes de la part des joueurs argentins ainsi que des fautes à répétition dur Friendenreich. Ce dernier réplique et provoque une bagarre générale. Des supporters argentins s’en mêlent, il y a même envahissement du terrain. Des insultes racistes pleuvent alors sur les Brésiliens et l’atmosphère est électrique. C’est alors que l’attaquant de Boca Juniors, Antonio Cerrotti, marque juste avant la pause (41e) sous les encouragements de la foule. Le match reprend et le score est toujours en faveur du Brésil (2-1), ce qui en fait donc le vainqueur potentiel du tournoi. Mais il reste quand même une mi-temps pour égaliser – voire gagner - et le public argentin compte bien participer à cet évènement en chantant et criant de plus belle en signes de soutien. C’est l’attaquant de Boca Juniors, Manuel Seoane, qui marque le but à la 55e minute ! Un but rempli d’espoir pour la formation argentine, car avec ce score de parité le trophée leur revient aussi bien qu’en cas de victoire. Ce qui arriva car plus aucun but ne sera marqué dans ce match. Après les joueurs, ce sont les dirigeants brésiliens qui sont pris à partis par les supporters locaux qui leur lancent de l’eau et des pierres. Argentine – Brésil : 2-2 … pour le plus grand bonheur du peuple argentin qui voit son équipe remporter son deuxième Championnat Sud-Américain sur ses terres comme en 1921. Seoane est le meilleur buteur du tournoi avec 6 réalisations, il a marqué au moins un but dans chacun des quatre matches de l’équipe d’Argentine. La rivalité footballistique entre les deux nations aurait donc vu le jour un 25 décembre… Le Brésil laissera quatre autres Championnats Sud-Américain se dérouler sans lui. Il participera alors à la quatorzième édition en 1937, qui se déroulera en … Argentine.