4 décembre 1938 LARBI BENBAREK

1938 : Ce match amical contre l’Italie – double champion du monde en titre – à Naples au stadio Partenopeo est le premier match en sélection du milieu de terrain offensif Larbi Ben barek alors nouveau joueur de l’OM.  Le capitaine et défenseur sochalien Étienne Mattler (41 sélections) et ses coéquipiers doivent affronter la chaude ambiance du public napolitain hypra politisé dans l’atmosphère qui régnait à l’époque sur la Péninsule. Les 40 000 supporters transalpins vont exploser de joie à la 32e minute quand le milieu de terrain de l’AGC Bologne Amadeo Biavati marque le seul but du match. Italie – France : 1-0. Larbi Benbarek connaîtra sa dernière sélection en 1954 contre l’Allemagne (amical). Sélection obtenue grâce à la pression populaire et médiatique de l’époque. 15 ans et 10 mois se sont écoulés entre la première et dernière sélection de Ben barek  (17 capes au total)

 

4 décembre 1963 INTER MILAN1963 : Pour ce 2e tour, match retour en Coupe d’Europe des clubs champions, l’AS Monaco reçoit l’Inter Milan au stade Vélodrome à Marseille. En effet, le stade Louis-II de la Principauté ayant une capacité de 5 000 personnes, le club monégasque s’est tourné vers le stade phocéen pour accueillir les 25 080 spectateurs désireux d’assister à cette rencontre. Après la défaite 1-0 chez ses adversaires transalpins, les joueurs de la Principauté s’apprêtent à affronter l’Internazionale et son entraîneur Helenio Herrera, spécialiste des défenses renforcées et de la contre attaque. Les joueurs reconnus mondialement ne manquent pas du côté italien. Le défenseur italien  Giacinto Fachetti, le milieu espagnol Luis Suarez (Ballon d’or 1960), le milieu offensif italien Sandro Mazzola ou encore le Brésilien Jair sont les vedettes de l’Inter. Mazzola plante un doublé dans la première mi-temps (13e, 17e). Le milieu monégasque Théo Skudlapski redonne un peu d’espoir aux Français à la 57e minute. Mais rien n’y fait, d’autant que Suarez marque le dernier but du match à la dernière minute. Monaco – Inter : 1-3. Monaco est éliminé et l’Inter – futur vainqueur – rencontrera le Partizan de Belgrade en quarts de finale.

 

 

4 décembre 1971 JEAN DJORKAEFF-MARIUS TRÉSOR

1971 : Au stade Vasil Lovski, la Bulgarie accueille la France en match de qualification pour le Championnat d’Europe des Nations. Le capitaine Jean Djorkaeff (défenseur, PSG) est le plus capé de l’équipe de France avec 43 sélections. Le jeune défenseur de l’AC Ajaccio, Marius Trésor, étrenne sa première participation au niveau international A. Des Tricolores très défensifs d’où un 0-0 sans surprise à la mi-temps. À la 47e minute, joie générale pour les 18 000 spectateurs après le but de l’attaquant Petar Jekov (CSK Sofia). Son compère du Lokomotiv Sofia inscrit un but quelques minutes avant la fin du match (82e) mais l’ailier droit du FC Nantes se charge de mettre un but deux minutes plus tard (84e), ce qui redonne un léger espoir aux Bleus mais en vain. Bulgarie – France : 2-1.