2 novembre URUGUAY COPA 1924

 

1924 : L’Uruguay remporte le Championnat Sud-Américain à Montevideo. En faisant match nul 0-0 contre l’Argentine  au stade Parque Central devant 20 000 spectateurs, l’Uruguay remporte son  cinquième trophée continental.

 

 

2 novembre 1977 BASTIA

1977 : Les Corses continuent leur épopée européenne avec une quatrième victoire consécutive pour ce match retour du 1/16e de final de la Coupe de l’UEFA. Le jeune ailier gauche du Sporting Jean-Marie De Zerbi, 18 ans le mois prochain, ouvre la marque dès la 3e minute et l’ailier droit hollandais de l’équipe corse Johnny Rep inscrit son but dans les minutes qui suivent (9e). Les 35 000 spectateurs n’en croient pas leurs yeux mais donnent de la voix de plus belle avec les chants britanniques réputés à travers toute l’Europe. A la 38e minute, Alan Gowling marque un but qui permet aux Anglais d’aborder la seconde mi-temps avec leur fighting spirit. Mais c’était sans compter sur Rep, et ses dribbles chaloupés, qui inscrit le but victorieux des Bastiais à la 67e minute. En battant Newcastle United (3-2) à Saint James Park, le SC Bastia toujours aussi surprenant continue invaincu sa campagne européenne.

 

2 novembre LENS LAZIO

1977 : Pour ce 1/16e de final retour, c’est un match Historique que le RC de Lens produit face à la SS Lazio. Au vu du match aller (défaite 2-0 à l’extérieur), cela relèverait de l’exploit de pouvoir en marquer deux ou plus au stade Félix-Bollaert ! Et si… Après une première mi-temps où si les italiens sont conscients de leurs deux buts d’avance, les Lensois, eux ne sont pas dans le calcul et se montrent offensifs à plusieurs reprises. Alors que les joueurs et les spectateurs pensent se restaurer après cette mi-temps humide sur un score de parité, l’ailier gauche Lensois Didier Six inscrit le premier but de cette rencontre à la …  45e minute ! La seconde mi-temps commence sur le même rythme que la première a fini : des actions offensives et des tirs de la part du club Nordiste. C’est à la 57e minute que Six tire d’une frappe du pied gauche de 25 mètres qui vient se nicher en pleine lulu du gardien Claudio Garella. Malgré toutes les tentatives lensoises dans la dernière demi-heure, les italiens arrivent à tenir ce score jusqu’au coup de sifflet annonçant la fin du temps règlementaire. Les Nordistes mettent de plus en plus d’intensité dans leurs attaques. Que ce soit au niveau des tacles ou des tirs, les transalpins ont l’air dépassé par ces vagues offensives venues du nord. C’est ainsi qu’après un centre venu de la gauche, le milieu de terrain Farès Bousdira, d’un amorti poitrine suivi d’un tir du gauche, marque le 3e but lensois à la 109e minute. Quelques minutes après, Six rentre dans la surface adverse puis après un dribble sur un défenseur, il exécute un tir lobé du gauche qui finit au fond des filets italiens (115e). Bref les joueurs de la Lazio sont à la ramasse alors que l’attaquant Moncef Djebali, entré à la 94e minute à la place du milieu de terrain Robert Sab, plante un doublé à la 118e et 119e minute. C’est donc à un match magique voire légendaire pour le RC Lens que les (télé)spectateurs ont assisté en cette soirée européenne avec une qualification pour les 1/8 de finale. Les Italiens, qui avaient entamé la rencontre le regard haut et fier, finissent la partie le regard éberlué au fond de leurs crampons. Lens 6 – Lazio 0.