1er novembre FRANCE 1906 : C’est la première fois que l’Angleterre se déplace sur le Continent. Ce soir-là, l’équipe de France  dispute  le cinquième match officiel de son histoire. Mais au Parc des Princes, c’est une équipe anglaise composée d’amateurs qui affronte les Français. A croire que les aigles ne volent pas avec les pigeons. Le score est sans appel : France 0 – Angleterre  Amateurs  15. Le championnat professionnel  d’Angleterre est créé  en 1888/89. Pour la France, il faudra attendre la saison 1932/33.

 

 

1936 : Olympique Lillois 3  – FC Rouen 3. L’attaquant Jean Nicolas marque 3 buts en cinq minutes. Il marquera 27 buts en 30 matches.

 

1969 : En match éliminatoire de la Coupe du Monde, la France bat la Suède  à Paris. Georges Boulogne est le sélectionneur des Tricolores. Jean-Claude Bras, l’ailier du RC Liège ouvre le score à la 39e minute.  Deux minutes après, le capitaine Jean Djorkaeff (défenseur, Olympique de Marseille) inscrit le deuxième but sur pénalty. Bras marquera le troisième et dernier but du match à la 43e minute. Le score de la mi-temps de 3-0 est aussi le score final, à la surprise des 18 000 spectateurs du Parc des Princes.

 

1er novembre HENRI MICHEL

1988 : Licenciement du sélectionneur de l’équipe de France Henri Michel suite au match nul Chypre – France 1-1. Michel apprend son débarquement de la sélection dans sa voiture en écoutant Europe 1… c’est dire la bonne communication autour du Groupe France de la part de la Fédération. Ce licenciement en bonne et due forme fait l’affaire du président des Girondins de Bordeaux qui voit en Michel Platini, l’homme idéal à la situation.