1965 : En match qualification pour la World Cup 1966, au Parc des Princes, la France (sur un but de l’attaquant nantais Philippe Gondet dont c’est la première sélection) bat la Yougoslavie 1-0 sous les applaudissements de plus de 36 000 spectateurs.

 

9 octobre 1976 FRANCE BULGARIE

1976 : Sofia au stade Vassil Levski, match éliminatoire pour la Coupe du monde Bulgarie-France arbitré par un certain arbitre écossais Mr Foote… La Bulgarie de Hristo Bonev rencontre la France du jeune Michel Platini. Le match se solde par un score de parité 2-2. Les buteurs français Michel Platini (37e) et Bernard Lacombe (40e) permettent aux tricolores de rentrer aux vestiaires à la mi-temps avec un but d’avance. Les Bulgares, eux, n’ayant trouvés le chemin des filets de Dominique Baratelli qu’à une reprise (Bonev 45e). Pavel Panov marquera le but égalisateur à la 68e minute. Mais le souvenir de ce match pour les joueurs français, c’est principalement l’ensemble des décisions suspectes prises par l’arbitre écossais Ian Foote durant la seconde mi-temps. Pour les téléspectateurs français, les propos tenus en direct par le journaliste Thierry Roland ce soir-là sont restés dans la mémoire collective, bien plus que le résultat final.

 

 

9 octobre 1999 FRANCE ISLANDE1999 : Au Stade de France, les Bleus s’imposent contre l’Islande et se qualifient directement pour la phase finale de l’Euro 2000 en finissant premier de leur groupe devant l’Ukraine et la Russie. Après un but contre son camp de l’attaquant Rikhardur Dadason (Viking Stavanger, Norvège) à la 9e minute suite à un coup franc tiré par Youri Djorkaeff (FC Kaiserslautern) et un but de ce dernier à la 38e, la France mène 2-0 à la mi-temps. Eyjolfur Sverrisson (Hertha BSC Berlin) à la 48e et Brynjar Gunnarsson (Stoke City) à la 56e minute permettent aux Islandais de revenir au score et de croire à nouveau à une victoire chez les champions du monde en titre. Mais David Trezeguet (AS Monaco) inscrit un but à la 71e minute qui permet à la France de devancer au score ces visiteurs nordiques d’une froide soirée d’automne. France-Islande : 3-2.